Droit du travail

Conseil de prud'hommes et Cour d'appel

Je vous défends devant le Conseil de prud’hommes et la Cour d’appel pour tout litige en droit du travail.

Le Conseil de prud’hommes

Le Conseil de prud’hommes est une juridiction paritaire composée de conseillers prud’homaux, qui sont des magistrats non professionnels, issus du monde du travail, qui représentent les salariées et les employeurs. Dans sa formation plénière, le Conseil de prud’hommes se compose de deux conseillers salariés et de deux conseillers employeurs. 

Il arrive que cette formation paritaire n’arrive pas à se départager sur certains dossiers ou certains points du dossier. Dans ce cas, l’affaire est renvoyée devant un juge départiteur. L’intervention de ce magistrat qui est un juge professionnel va permettre de départager les conseillers prud’homaux en cas d’égalité des voix. 

La procédure devant le Conseil de prud’hommes : 
  • La phase préalable de conciliation : 
Sauf exceptions légalement définies, les parties sont obligées de tenter de se concilier avant de porter leur affaire devant le Bureau de jugement du Conseil de prud’hommes. Cette phase s’effectue lors d’une audience de tentative de conciliation qui intervient suite à la saisine du Conseil de prud’hommes. Cette audience est totalement confidentielle. Si les parties réussissent à se concilier à cette étape de la procédure, par voie de conciliation ou de transaction, il est mis fin au litige. 
  • La phase de jugement 
L’affaire n’est jugée qu’après une phase de mise en état au cours de laquelle employeur et salarié s’échangent leurs conclusions et pièces, conformément au principe contradictoire. Cette phase dure plusieurs mois. 

L’audience de jugement est publique. Devant le Conseil de prud’hommes de Bordeaux, il faut compter en moyenne 1 année entre la date de dépôt de la requête devant le Conseil de prud’hommes et la date de l’audience de jugement. Ce délai est indicatif. Il peut être écourté ou allongé selon la complexité de l’affaire. 

La Cour d’appel 

La Cour d’appel est une juridiction du 2ème degré, qui connaît des litiges sur contestation de la décision rendue en première instance. Elle est exclusivement composée de magistrats professionnels qui siègent en nombre impair.

Depuis le 1er août 2016, la représentation par avocat est obligatoire devant la Cour d’appel en cas de contestation d’un jugement du Conseil de prud’hommes.

La procédure est écrite. Elle obéit à des règles spécifiques. 

Mon Cabinet vous défend devant la Chambre sociale de la Cour d’appel de BORDEAUX. 

J’assure également des missions de postulation devant la Cour d'appel de BORDEAUX. 

Les dernières actus du droit du travail

Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.
Information close
Fonctionnement du Cabinet à compter du 11 mai 2020 :  
  • Réouverture progressive du Cabinet : Pour la santé et la sécurité de chacun, je continue de travailler prioritairement à distance. Le suivi de vos dossiers est assuré grâce à un logiciel de travail à distance dont le Cabinet est équipé.
  • Téléconsultations : la téléconsultation reste privilégiée toutes les fois qu'elle est possible. Rendez-vous sur le site www.consultation.avocat.fr (site officiel de la profession) en cliquant sur la page https://consultation.avocat.fr/avocat-bordeaux/adeline-cornic-30369.html 
  • Il vous sera alors demandé de choisir un créneau de rendez-vous et de le prépayer en ligne sur un site de paiement sécurisé (tarif des téléconsultations : 60€ TTC pour 30 minutes et 120€ TTC pour 1h00). Une fois ces diligences accomplies, je vous confirmerai le rendez-vous et vous appellerai à l’heure fixée.
  • Rendez-vous au Cabinet : à compter du 18 mai, je pourrai de nouveau vous recevoir au Cabinet où j'ai mis en oeuvre des normes sanitaires en raison du Covid-19. Les consultations ont lieu uniquement sur rdv. Une procédure d'accueil vous sera envoyée préalablement par courriel. 
  • Réouverture progressive des Tribunaux : à compter du 11 mai, les Tribunaux rouvrent progressivement leurs portes. Les audiences se tiennent de nouveau, selon un planning qui évolue chaque semaine. Je vous en avise cas par cas. 

Ok